Le « Retour » du Prunelart

Le Prunelart, cépage rouge presque oublié de l’Appellation Tarnaise, était cultivé sur le terroir de Gaillac voilà maintenant 400 ans.

Le vin issu du Prunelart produit est actuellement vendu en Vin De Pays (V.D.P. Côtes-du-Tarn) car lors de l’accession à l’AOC en 1970, il n’a pas été inscrit puisqu’il était présumé disparu depuis la crise du phylloxera, arrivée dans le Tarn en 1879.

Olivier de Serres, pionnier de l’Agriculture Raisonnée, affirmait au XVIe siècle que le Prunelart donnait « l’un des meilleurs vins du Royaume « , ses petites grappes noires compactes donnant un vin de garde coloré et charpenté aux arômes de fruits rouges confits …

À découvrir d’urgence sur notre Cave web ici !

Ce contenu a été publié dans Actu des vins du Sud-Ouest. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.