(Re)Découverte des cépages du Sud-Ouest

carte sud ouest (Re)Découverte des cépages du Sud Ouest

De l’ouest de Bordeaux (33) jusqu’à Albi (81) et de l’Aveyron (12) jusqu’au Pays Basque (64), la Région Sud-Ouest se compose de multiples zones éparpillées pour former une immense surface. Les sols y sont donc variés, le climat est globalement océanique.

Mais la force de cette région, c’est la conservation de beaucoup de cépages autochtones comme à Gaillac notamment.

Petite (re)découverte des principaux cépages du Sud-Ouest …

  • Vignoble de Cahors (46) :

Le Malbec : Il donne des vins très coloré, fruité, riche en tannins et particulièrement apte au viellissement.

  • Vignoble de Gaillac (81) :

Le Duras : c’est un des plus anciens cépages réhabilités depuis 20 ans. Il donne à la fois couleur, souplesse et finesse au vin, et il se caractérise principalement par des arômes rappelant le poivre ou les épices.

Le Fer Servadou : appelé localement le Braucol, Pinenc à madiran ou Mansois dans l’Aveyron. Ce cépage donne un vin à la fois coloré, charnu et rustique. Ses arômes très caractéristiques et originaux évoquent le cassis, la framboise, la feuille froissée et le poivron. Il porte le nom de fer à cause de son bois, très dur à tailler ou de la fermeté de ses baies. On lui adjoint servadou qui signifie en occitan «qui se conserve bien».

Le Prunelart : Typique de l’appellation, il est en cours de replantation. Il développe des arômes de prunes et de fruits noirs. Très qualitatif.

Le Mauzac : 60% de l’encépagement. C’est un cépage traditionnel du Gaillacois, à multiple facettes. Il excelle dans l’élaboration de nombreux vins blancs: blanc sec, blanc doux, effervescent. Il se caractérise principalement par des arômes rappelant la pomme et la poire. Il donne des vins tendres à faible acidité, et il existe de véritables « merveilles » en Mauzac pur. Ce cépage ne se trouve qu’à Gaillac et à Limoux. Il possède en effet une aptitude spéciale à l’élaboration des mousseux.

Le Len de l’el : son nom vient de la traduction loin de l’oeil. Ce cépage très ancien ne se retrouve qu’à Gaillac.
Il produit un vin à arôme très fin de type floral ou agrume et il apporte fraîcheur et souplesse au vin.

  • Vignoble de Madiran (32, 64 & 65) :

Le Tannat : Originaire du béarn, le tannat développe des arômes puissants et une intensité tannique exceptionnel. Il est particulièrement apte au vieillissement.

  • Vignoble de Jurançon (64) :

Le petit Manseng : Sa peau épaisse le rend résistant au champignon. Il peut donc être vendangé très tard par tries successives et produire de très bons moelleux aux aromes de fruits exotiques et de miel.

Le gros Manseng : Il sert à l’élaboration de vins secs mais utilisé régulièrement avec le Courbu et le petit Manseng, il produit d’excellents vins moelleux.

  • Vignoble de Fronton (31 & 82) :

La négrette : Produite quasi exclusivement à Fronton, la négrette donne un vin très coloré et peu acide qui possède une palette aromatique très complète : violette, fraise, fruits noirs, réglisse, zan.

Ce contenu a été publié dans Actu des vins du Sud-Ouest, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire